Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de la section PS Anzin

A droite, la revanche. A gauche, le changement.

28 Mai 2012 , Rédigé par José Pressoir Publié dans #Législatives 2012

 

cope-la-revancheEn panne de projet présidentiel et gênée par un bilan désastreux , l’UMP joue la revanche ! Que c’est triste ! La haine des anciens Ministres fait la preuve, d’une droite qui perd pied quand elle confrontée à la démocratie et, qui s’embourbe dans l’agressivité et les basses polémiques. Copé multiplie les absurdités  sur la passation de pouvoir, sur les rencontres internationales de François Hollande, sur la Ministre de la Justice …

L’UMP de Copé, c’est la droite revancharde qui abime le débat démocratique. Il voudrait effacer le choix souverain exprimé le 6 mai par les Français. Or, son parti est plombé par ses divisions, incapable de formuler la moindre proposition. Ses responsables, tout à leur foire d’empoigne, sont dans une surenchère revancharde, faite de polémiques et de dérapages. Non seulement la droite implose, mais elle continue sa dérive sur la ligne ultra droitière qui l’a fait perdre.

C’est un terrible contraste avec le Gouvernement de la France. Celui-ci travaille au plus près des préoccupations des Français.

Quel contraste avec l’UMP qui ne respecte ni la parité (l’amende est assumée, les femmes sont remisées et ça lui coutera quelques centaines de milliers d’euros) ni la diversité (voilà donc un parti incapable de se renouveler et ressemblant inexorablement à un parti du siècle dernier … tourné vers ses archaïsmes).

Ll’UMP s’et doté d’un nouveau slogan qui « choisir la France » quand la France, elle, a choisi François Hollande. Mais Copé, représentant de la droite arrogante, n’acceptepas la défaite et donc le choix démocratique du peuple. Il serait temps, pour lui, qu’il se défasse d’un esprit partisan qui ne respecte pas les Français.

Les Français, ils sont conscients qu’il est nécessaire de donner à François Hollande, nouveau Président de la République, des moyens nationaux (une Assemblée nationale qui votent les lois du changement). Ils vont donc se mobiliser massivement lors des prochaines élections législatives, les Dimanches 10 et 17 Juin, pour ne pas se laisser voler - par la droite revancharde - la victoire du 6 mai et le changement qu’ils attendent.

Le 17 juin, il faut, à l’Assemblée nationale, une majorité forte pour le changement, incarné par François Hollande, Président de la républqiue et son Gouvernement dirigé par Jean-Marc Ayrault.

Partager cet article

Repost 0