Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de la section PS Anzin

A l'Assemblée, les liens UMP et FN se tissent

29 Janvier 2013 , Rédigé par José Pressoir Publié dans #Ump

A l'Assemblée,

 les liens UMP et FN se tissent

A l'occasion de l'examen du projet de loi sur le mariage pour tous, Gilbert Collard, député "mariniste", cosigne des amendements avec des députés UMP.

Gilbert Collard

Gilbert Collard cosigne des amendements avec des députés UMP (MaxPPP)

Et de quatre! L'examen, à partir de mardi en séance plénière, du projet de loi établissant le mariage pour tous a été l'occasion de voir se rapprocher des députés UMP et celui du Rassemblement bleu marine, Gilbert Collard. Pour empêcher le texte d'être voté rapidement, l'opposition use d'une tactique qui fonctionne bien : déposer de multiples amendements pour décupler le temps passé à étudier l'ensemble du projet. Et à ce petit jeu – presque 5.000 amendements déjà déposés – l'UMP a trouvé un allié en la personne du député mariniste du Gard.

L'avocat dans le civil a cosigné trois amendements avec des députés de l'UMP. Il s'agit des textes numéro 51, 53, et 55. Les deux premiers visent à instaurer, pour les maires ou adjoints refusant de célébrer un mariage entre personnes de mêmes sexes, une "liberté de conscience". Le 55 permet, toujours dans le cas des maires récalcitrants de trouver une commune qui ne soit pas celle de l'un des deux contractants, de trouver une troisième commune. A noter, Gilbert Collard avait, un temps, cosigné le texte numéro 1393, mais sa signature a depuis été retirée. Parmi les cosignataires, on trouvait sur ce texte les anciens ministres de Nicolas Sarkozy Laurent Wauquiez, Patrick Ollier et Thierry Mariani.

 

Au FN, l'autre députée, Marion Maréchal-LePen, n'a pas signé ces amendements.

Ce n'est pas la première fois lors de cette législature que des députés UMP se retrouvent à signer un texte avec un député FN. Le 18 janvier, Marion-Maréchal Le Pen avait co-signé pour la première fois une proposition de loi émanant d'un député UMP, Lionnel Luca, qui demande que la répression de l'insurrection vendéenne pendant la Révolution française soit qualifiée de "génocide vendéen".

Vivien Vergnaud - leJDD.fr

Partager cet article

Repost 0