Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de la section PS Anzin

Bettencourt femme la plus riche de France et la première fraudeuse fiscale

9 Juillet 2010 , Rédigé par José Pressoir Publié dans #Information

Bettencourt femme la plus riche de France et la première fraudeuse fiscale

— iledere @ 12:00

Woerth, Sarkozy complices, qu’ils partent !
150 000 euros donnés par Bettencourt à Woerth pour la campagne de Sarkozy. Woerth se dit « outré ». Sarkozy « dément ». Qui les croit ? Qui croit que ce n’est pas possible ? Qui croit qu’il n’y en a pas davantage ?

 

C’est rare qu’ils puissent être aussi spectaculairement démasqués, la main prise dans le sac. Ces gens qui nous gouvernent et veulent nous voler nos retraites – au nom de la pseudo « rigueur » réclamée par leurs amis banquiers, leurs copains des « agences de notation » et leurs pourvoyeurs de fonds secrets – sont aujourd’hui bien mal.

Ce qui est extraordinaire, c’est qu’il n’y a pas de preuves au sens judiciaire du terme, ni de procès, ils ne sont pas, et ils s’en vantent, hors la loi, la loi est faite pour eux, c‘est leur monde réel, le rideau a été levé, cela fonctionne aux yeux de tous : entente, connivence, complicité entre gens du même monde. un prêté, un rendu, intérêts bien compris. Le pire, c’est qu’ils s’indignent qu’on puisse s’en indigner.

Ainsi la plus riche femme de France est une fraudeuse fiscale. Qui cela surprend-il ? Claire Chazal l’a interviewé pour TF1, elle l’a honoré des qualificatifs « lucide » « spontanée » « intelligente ». Mme Bettencourt détient 20 milliards (une part non négligeable des 500 premières familles de France qui détiennent 194 milliards). Qui croit que quand les riches s’enrichissent ils aident les pauvres ? Ces gens-là sont des rapaces insatiables, ils n’en ont jamais assez, elle ne paie que 40 millions d’impôts, même pas ce que le fameux « bouclier fiscal » de Sarkozy lui laisse à charge.

Alors elle a des « gens » à elle, chargés de maximiser ces immenses fonds accumulés depuis la fondation de L’Oréal, par Eugène Schueller qui avait mis ses moyens personnels au service du groupe d’extrême droite « Comité secret d’action révolutionnaire » (CSAR), plus connu sous le surnom de La Cagoule dont André Bettencourt faisait partie. Le siège de l’Oréal a abrité de nombreuses réunions de l’organisation. Il y a des traditions bien anciennes et bien solides [1]

Comment Bettencourt s’inscrit-elle dans cette tradition sinon en finançant Sarkozy et les siens ? Pas d’hésitation, elle fait embaucher carrément la femme du Ministre du Budget Eric Woerth, pour faire fructifier son argent. Elle reçoit celui-ci à dîner, fait décorer par lui son gestionnaire de fonds M. de Maistre, devenu patron de Florence Woerth. Elle verse 7500 euros officiellement à la caisse de l’UMP dont le même ministre est le trésorier, et comme cela ne suffit pas, elle verse la même somme à une autre petite caisse privée, dans l’Oise, qui soutient la carrière dudit ministre. Ça, c’est l’officiel, mais elle prélève 50 000 euros par semaine à distribuer en sus [2] C’est une tradition dans ce monde-là. Denis-Gauthier Sauvaignac (…)” .
A qui ? Lorsque la secrétaire révèle que c’est aussi à Woerth pour Sarkozy, pas besoin de preuve, c’est ainsi que ce monde-là fonctionne. Sarkozy n’a t il pas dit qu’il fallait arrêter d’embêter Bettencourt, ne pas la faire partir ? N’est elle pas membre du « Premier cercle » des 400 donateurs de l’UMP ? De même que le directeur financier de l’Oréal, Marc Ladreyt Delacharriere (l’homme de Fitch ratings) que Sarkozy a nommé à la tête de l’office public qui vend « Le Louvre des sables » aux émirs d’Abou Dhabi…

N’a t elle pas échappé, elle, au fisc, jusqu’à récemment ? Woerth n’avait-il pas prétendu détenir une liste de 3000 fraudeurs fiscaux en Suisse, avec lesquels il avait choisi d’être discret, secret, et… indulgent ? Comment la femme du ministre qui se rendait fréquemment à Genève pour gérer les comptes de Mme Bettencourt pouvait-elle l’ignorer ? Comment Mme Bettencourt a-t-elle pu bénéficier d’une opacité fiscale qui lui permette de cacher autour de 78 millions d’euros, sans doute bien plus ? C’est elle-même, avant toute « enquête du fisc », quand le scandale éclate, bien tard, qui a proposé de « régulariser » sa situation… (Lire la suite…)

Partager cet article

Repost 0