Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de la section PS Anzin

Copé : sans retenue, sans tact, sans dignité ...

23 Mars 2012 , Rédigé par José Pressoir Publié dans #Présidentielle 2012

Copé : sans retenue, sans tact, sans dignité ...

francois-mitterrand-fabius-jopin-royal-hollande-aubry-local-de-campagnepngLes propos de l’UMP accusant François Hollande d’instrumentalisation du drame de Toulouse sont indignes, ignobles et doivent être fermement condamnés car ils ne sont qu’une manipulation supplémentaire malsaine, grave et insultante pour notre démocratie.

La droite (Rosso-Debord, Copé …) accuse donc de manière indécente François Hollande en pleines cérémonies républicaines ! Cela en dit long sur les qualités de ces responsables sarkozystes …

Depuis le drame de Toulouse, personne n’a pu prendre à défaut François Hollande, comme l’ensemble des responsables du Parti socialiste, de faire autre chose que d’appeler à l’apaisement, au rassemblement des Français autour de la République et de ses valeurs en s’interdisant toute polémique, en respectant les victimes, leurs familles et les policiers actuellement en action à Toulouse et dont certains sont blessés.

Face à la tragédie qui a frappé notre pays, rien ne peut justifier une telle et si basse polémique. En montrant un manque cruel d’éthique de la responsabilité, un manque calculé de retenue dans des circonstances tragiques, Copé joue un abaissement ce qui ne saurait être toléré. Avec Rosso-Debord, ils s’exonèrent de toute exigence républicaine.

Il appartient donc au candidat de l’UMP de rappeler ces principes à son propre camp.

Cette véritable honte s’exerce dès lors que ces soi-disants responsables n’ont même pas eu le courage d’attendre que s’achèvent les cérémonies en l’honneur des victimes de l’horrible pour lancer leurs polémiques crasses contre François Hollande.

N’ont-ils donc d’autres préoccupations au moment même du recueillement et du rassemblement républicain ?

Laurent Fabius a qualifie de “stupidité” les accusations de Copé, “et je suis aimable en disant cela” a-t-il ajouté. Pierre Moscovici, directeur de campagne de François Hollande, a appelé à son tour “Jean-François Copé à la décence, pour ces propos d’une indignité absolue.” Il a ensuite dénoncé “une manœuvre politique, une opération de récupération et de stigmatisation qui est indigne (…) C’est quelque chose qui dégrade, qui abaisse le débat“.

François Hollande, quant à lui, a mis un point d’honneur à suspendre sa campagne depuis le drame de Toulouse. Il n’a fait – et c’est bien normal - qu’exprimer sa solidarité et son soutien à l’endroit des familles des victimes et lancer un message d’apaisement, de fermeté dans la lutte contre le terrorisme et de reconnaissance à l’endroit des forces de l’ordre qui recherchent le principal suspect dans des conditions particulièrement sensibles.

Le Changement ? C’est Maintenant !

Partager cet article

Repost 0