Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de la section PS Anzin

L'avenir politique de Martine Aubry va-t-il s'éclaircir?

1 Mars 2013 , Rédigé par José Pressoir Publié dans #Parti Socialiste

L'avenir politique de Martine Aubry va-t-il s'éclaircir?

Par Emmanuelle Drouineau, publié le 01/03/2013 à 11:33

En attendant la possible annulation de sa mise en examen dans l'affaire de l'amiante le 17 mai prochain, la maire de Lille multiplie les rencontres et les interventions médiatiques. Mais ses proches le jurent: elle n'a rien en tête.

Reste qu'ils seront prêts en cas de retour. 

 

L'avenir politique de Martine Aubry va-t-il s'éclaircir?

La Cour d'appel de Paris a annulé, ce jeudi, la mise en examen de Martine Aubry dans le dossier du scandale sanitaire de l'amiante.

afp.com/Thomas Samson

On savait Martine Aubry concentrée sur son mandat de maire de Lille, en retrait de la vie politique nationale; que la nomination de Jean-Marc Ayrault à la fonction qu'elle briguait, son départ du poste de premier secrétaire du PS et sa mise en examen dans le dossier de l'amiante l'avaient poussée hors de la scène médiatique. Mais, aujourd'hui, alors que sa mise en examen pourrait être annulée le 17 mai prochain, la situation a-t-elle changé? La maire de Lille est en tout cas sortie du silence qu'elle s'était imposée. Et à plusieurs reprises.  

Ces derniers jours, Martine Aubry s'est montré très impliquée en matière de politique gouvernementale. Après s'être entretenue sur des "sujets chauds comme la Syrie, le Mali, la Lybie" avec le président Algérien Abdelaziz Bouteflika lors d'un déplacement en Algérie et une prise de position remarquée en faveur du non-cumul des mandats, l'ancienne patronne du PS a rencontré successivement, cette semaine, le président de la République, qu'elle accompagnera en Chine fin avril, et le Premier ministre. Et celle qui confiait il y a quelques jours lors d'une interview sur RTL - la première depuis octobre dernier- s'entretenir régulièrement avec les ministres de la majorité, le reconnaît elle-même : elle n'a "pas l'impression d'avoir quitté la politique nationale". 

"Aucun calcul politique"

Le signe que l'ancienne figure du PS est fin prête à renouer avec ses ambitions politiques? Les aubrystes de la première heure assurent que non. "C'est une femme de conviction donc elle continuera de jouer un rôle dans la politique nationale et à s'exprimer sur des sujets qui lui tiennent à coeur", estime le sénateur PS Jean-Pierre Sueur, en insistant toutefois sur le fait qu'"il ne faut y voir aucun calcul politique". Même son de cloche chez la sénatrice PS Laurence Rossignol, pour qui "personne n'est au courant des ambitions de Martine Aubry en matière de politique nationale".  

Pourtant, ses soutiens -membres du bureau national du PS et parlementaires- continuent de se réunir chaque mardi lors des petits-déjeuners organisés rue du Bac par l'ex-bras droit de la patronne de Solférino, François Lamy. "Pour ne pas se perdre de vue", assure Laurence Rossignol.

 Quoi qu'il en soit, si leur ancienne chef de file se décide à revenir, eux, seront là.

Partager cet article

Repost 0