Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de la section PS Anzin

Luttons contre les déserts médicaux !

10 Décembre 2012 , Rédigé par José Pressoir Publié dans #Santé

Luttons contre les déserts médicaux !

845205_94150512Les déserts médicaux sont une injustice insupportable entre les Français et une inégalité d’un autre âge, ils portent atteinte à l’esprit de solidarité et de cohésion sociale qui est au cœur de notre système de santé.

Les déserts médicaux sont pourtant une réalité dans nos campagnes comme dans de nombreux quartiers populaires, où les patients sont souvent contraints d’attendre six mois ou un an pour un simple rendez-vous avec un spécialiste ou de parcourir de longues distances pour se faire soigner.

L’accès aux soins pour tous n’est pas seulement un objectif, c’est une urgence et ce doit être une priorité du gouvernement.

L’objectif premier demeure que chaque Français puisse accéder à un médecin, et l’enjeu d’un juste accès aux soins n’est pas uniquement financier. Il se pose également en termes de délais et d’organisation territoriale de l’offre de soins.

La question des soins urgents est prioritaire. Là encore, le président de la République a pris des engagements fermes. Personne ne devra se trouver à plus de trente minutes d’un service de soins permettant la prise en charge de l’urgence. Cette exigence appelle un maillage sanitaire adapté.

C’est pourquoi les agences régionales de santé devront prévoir désormais cet objectif dans l’élaboration de leurs plans régionaux de santé. En concertation avec tous les partenaires locaux, nous mettrons en place les dispositifs les mieux adaptés aux réalités du terrain, notamment dans le développement d’actions de prévention.

La lutte contre les déserts médicaux s’inscrira pleinement dans la logique d’un meilleur accès aux soins. Afin de combattre efficacement ce problème, le gouvernement encouragera la création sur chaque territoire d’un pôle de santé de proximité : une maison de santé, un centre de santé ou un hôpital local.

Nous mettrons également en œuvre un plan pour l’installation des jeunes médecins qui, bien au-delà des incitations financières, les aidera dans la construction des projets médicaux, les accompagnera dans les démarches administratives et permettra de contractualiser les carrières et les parcours professionnels.

Dès 2013, 200 postes de praticiens territoriaux de médecine générale seront créés. Les médecins libéraux qui, après leur sortie de l'internat, iront s'installer dans un territoire isolé seront accompagnés financièrement et leurs revenus seront garantis.

Vous l’aurez compris, seule une approche concertée et territorialisée de l’offre sanitaire et médico-sociale nous permettra d’avancer. Je crois fortement aux projets locaux et je sais que notre territoire en a besoin.

D’ores et déjà, les schémas régionaux d’organisation sanitaire et les schémas d’organisation sociale et médico-sociale doivent conforter cette vision partagée d’une santé mieux coordonnée. Mais il faut aller plus loin. A ce titre, les agences régionales de santé doivent aller à la rencontre des composantes de ce tissu sanitaire et social. Elles ont une responsabilité majeure dans la mise en œuvre de la complémentarité entre tous les acteurs de soins.

Contre les déserts médicaux, le gouvernement a fait le choix du volontarisme politique et du dialogue avec les acteurs de la santé. Les principes de solidarité et d’égalité sont au cœur de notre action. Par ses réformes, nous œuvrons à la modernisation et au renforcement de notre protection sociale pour mieux répondre aux besoins des Français.

 


Écrit par Pascal Terrasse

 

http://www.pascalterrasse.com/accueil

Partager cet article

Repost 0