Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de la section PS Anzin

Martine Aubry propose Harlem Desir pour lui succéder à la tête du PS.

12 Septembre 2012 , Rédigé par José Pressoir Publié dans #Parti Socialiste

Martine Aubry propose Harlem Désir pour lui succéder à la tête du PS

Le Monde.fr avec AFP |

      

 

Aubry et Ayrault proposent Harlem Désir pour la tête du PS - à la une - Actualités sur orange.fr | Revue de presse PS arrondissement Valenciennes | Scoop.it

 

 

Harlem Désir à La Rochelle, vendredi 24 août.

 

Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault ont proposé le député européen Harlem Désir pour prendre la tête du Parti socialiste, mercredi 12 septembre, en le choisissant comme premier signataire de leur motion, qui devrait être majoritaire lors du prochain congrès du parti.

Le numéro deux du Parti socialiste, 52 ans, l'emporte donc sur le député de Paris Jean-Christophe Cambadélis, qui lui disputait la place de premier signataire de la motion à vocation majoritaire pour le congrès de Toulouse en octobre.

Le député de Seine-Maritime et fabiusien Guillaume Bachelay est proposé comme numéro deux de M. Désir.

"Au terme d'une consultation des responsables de notre parti, signataires de notre motion, dans une volonté de rassemblement et de renouvellement, notre choix s'est porté sur Harlem Désir comme premier signataire, et Guillaume Bachelay comme deuxième signataire de notre motion 'Mobiliser les Français pour réussir le changement'", écrivent le premier ministre et la première secrétaire dans un communiqué.
 

"Si les militants y adhèrent le 11 octobre, et votent pour notre candidat le 18 octobre, Harlem Désir sera le premier secrétaire du Parti socialiste conformément à nos règles. Guillaume Bachelay en sera le numéro deux".

UNE FORMALITÉ

Ce vote ne devrait être qu'une formalité : il y a fort à parier que cinq mois après l'élection de François Hollande, les 175 000 adhérents du PS se prononceront pour la motion Aubry-Ayrault et son premier signataire. Le congrès de Toulouse (26, 27, 28 octobre) sera ensuite l'occasion de la passation de pouvoirs.

Aussitôt après l'officialisation du choix de Mme Aubry et M. Ayrault, Jean-Christophe Cambadélis, a publié sur son site officiel un court communiqué dans lequel il se dit "déçu mais pas défait. Cela s'est joué à trois fois rien".

Appelant au "rassemblement de tous derrière Harlem Désir", M. Cambadélis écrit : "s'installe dans une situation complexe qui va se compliquer. Il pourra compter sur moi !"

Prévue pour mardi, l'annonce avait finalement été reportée à mercredi, notamment en raison de négociations avec l'aile gauche du parti.

Partager cet article

Repost 0