Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de la section PS Anzin

Martine Aubry, si tu ne viens pas à Sevelnord, Sevelnord ira à toi !

9 Mars 2012 , Rédigé par José Pressoir Publié dans #Présidentielle 2012

Martine Aubry, si tu ne viens pas à Sevelnord, Sevelnord ira à toi !

jeudi 08.03.2012, 05:28 - La Voix du Nord

 David Foulon (CFDT Sevelnord) et deux de ses collègues ont évoqué la situation de l'usine automobile avec Martine Aubry. David Foulon (CFDT Sevelnord) et deux de ses collègues ont évoqué la situation de l'usine automobile avec Martine Aubry.

Un détour par l'usine d'automobile d'Hordain était prévu ...

 

hier matin, dans le cadre de la visite de la n° 1 du PS à Denain (lire page 17). Jusqu'à ce que l'unité syndicale fasse savoir, avant-hier, qu'elle ne souhaitait pas « participer à une réunion qui serait interprétée comme un soutien » à la candidature d'Anne-Lise Dufour aux législatives. La visite a donc été annulée, au grand dam de cette dernière, qui « n'ose penser que les syndicats agissent en soutien à d'autres » (proches du PCF, par exemple). « Je ne peux pas venir ici sans parler de Sevelnord, a déclaré Martine Aubry. Je verrai les responsables syndicaux dans un cadre différent de la campagne législative. » Mais trois salariés de Sevelnord membres de la CFDT - qui n'appartient pas à l'unité syndicale, composée des quatre syndicats représentatifs : le SPI-GSEA, la CGT, FO, la CFE-CGC, ainsi que de SUD, la CFTC et la FSU - se sont rendus à la maison de quartier, où Martine Aubry a improvisé une réunion sans journalistes avec eux. « Refuser de voir un ténor politique comme elle, c'est, pour nous, bafouer les salariés de Sevelnord », nous ont-ils ensuite expliqué, déroulant le CV de Martine Aubry : ancienne ministre du Travail, ancienne cadre chez Péchiney, « où elle a travaillé avec Philippe Varin » (n° 1 de PSA). Ils n'ont pas dévoilé le contenu de leurs discussions, si ce n'est qu'« elle a beaucoup d'informations, et les mêmes que les nôtres ». La CFDT a toujours affirmé que Sevelnord n'était pas menacé de fermeture, que le véhicule K-zéro s'y ferait, après des suppressions de postes (environ 500). « Aujourd'hui, le problème c'est le divorce avec Fiat, et seuls les politiques peuvent mettre la pression sur le constructeur italien. » • A-G.B.

Partager cet article

Repost 0