Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de la section PS Anzin

Polémique autour de la circulaire qui vise les Roms: "Le gouvernement a menti!"

13 Septembre 2010 , Rédigé par José Pressoir Publié dans #Information

 

 

 

Polémique autour de la circulaire qui vise les Roms:

"Le gouvernement a menti!"

En effet, Eric Besson s'était défendu de toute discrimination la semaine dernière. Le texte va être attaqué devant le Conseil d'Etat.

Un extrait de la circulaire visant les Roms qui crée la polémique
Un extrait de la circulaire visant les Roms qui crée la polémique
France Info

La circulaire date du 5 août, une petite semaine après le discours de Grenoble de Nicolas Sarkozy, celui dont on parle depuis 2 mois entre la déchéance de nationalité pour les tueurs de policiers et le durcissement de la politique envers les Roms. On peut la lire sur le site de France Info.

"Il n'est pas admissible de dire que l'on va faire quelque chose à l'égard de quelqu'un parce qu'il est juif, Arabe ou Rom, explique sur RTL Michel Tubiana, président d'honneur de la Ligue des droits de l'homme. Sur ce plan-là, le gouvernement français a menti à la Commission Européenne en disant qu'il ne voulait pas stigmatiser les Roms. C'est un mensonge éhonté, dans la ligne de la xénophobie d'Etat."

En effet: Eric Besson a soutenu le contraire... à plusieurs reprises.

Le Gisti, groupe d'information et de soutien des immigrés, va déposer un recours en annulation dans la semaine. Son président, sur RMC, explique qu'"il est interdit de viser une population particulièrement. Or, dans la circulaire, on cite 4 fois les Roms. C'est ce qu'on appelle de la discrimination raciale, c'est la première fois que je vois ça..."

Discriminer nommément les citoyens, c'est une rupture du principe d'égalité de tous sans disctinction d'origine et c'est donc contraire à la Constitution affirme un juriste du Gisti à La Croix. Et, si tel était le cas, aussi à la convention internationale des droits de l'homme, soit dit en passant. Bref, Bruxelles aurait une bonne raison pour taper sur les doigts de la France...

Au ministère de l'immigration, on botte en touche en soulignant qu'Eric Besson n'est ni signataire ni destinataire de la circulaire qui fâche (ce qui est juste, mais bon, rien ne prouve qu'il n'en a pas eu connaissance). Silence radio au ministère de l'Intérieur, chez Brice Hortefeux, note le NouvelObs. En revanche, au PS, on s'en donne à coeur joie pour fustiger la politique du gouvernement, comme sur le blog d'Harlem Désir.

 
Edit de la rédaction du Post à 8h05: sur France 2, Eric Besson nie avoir été au courant de cette circulaire.

 

Et pourtant il l'a bien signée !

 



Une faute d'orthographe, une erreur à signaler ? Une précision à apporter ? Ecrivez à alerteinfo@lepost.fr avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du post.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :