Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de la section PS Anzin

Présidentielle, qui décide ? Les conservateurs allemands ou les Français ?

5 Mars 2012 , Rédigé par José Pressoir Publié dans #Europe

 

merkel-sarkozySelon Der Spiegel, journal outre-rhin, la chancelière allemande, Merkel, serait à la tête d’une fronde conservatrice anti-hollande. Et Martine Aubry confirmait que la chancelière a fait savoir qu’elle ne souhaitait pas rencontrer François Hollande, le candidat socialiste à la présidentielle.

François Hollande a bien demandé un rendez-vous de courtoisie avec la dirigeante allemande mais, visiblement, celle-ci refuse de le rencontrer. En tête des sondages depuis de nombreuses semaines et ayant encore progressé quand son concurrent a, malgré son entrée en campagne et ses saillies agressives, reculé une fois de plus, le candidat socialiste a répondu qu’il en prenait acte.

La presse allemande, comme le magazine Der Spiegel, affimait qu’il y ait eu un accord entre Merkel, l’italien Monti, l’espagnol Rajoy et le britannique Cameron pour ne pas recevoir François Hollande en raison de son “intention” de renégocier le pacte budgétaire européen, s’il était élu.

Selon Martine Aubry, ceci est inédit mais personne ne doute du fait que Sarkozy (…) est d’abord et avant-tout le candidat des conservateurs. Mme Merkel protège l’austérité “attitude” qu’elle partage avec ses “amis” politiques au premier rang desquels Sarkozy en France, mal en point dans les probabilités sondagières …

Martine Aubry a rappelé que les mesures d’austérité ne suffisent pas et ne suffiraient pas à améliorer la situation en Europe. L’austérité, l’austérité, rien que l’austérité, ça n’a jamais fait une politique pour redresser les finances publiques. En revanche, ça crée une situation sociale de chômage qui est absolument intenable. Et on voit combien les grecs souffrent des réponses édictées depuis la capitale allemande …

Le vote pour François Hollande est donc un vote de clairvoyance et de résistance, un vote pour dire stop et porter la vois de la France en Europe.

La droite européenne tente de sauver le soldat Sarko en ne tenant pas compte qu’au final, ce ne sont pas les conservateurs allemands ou espagnols qui choisiront le président français, mais le peuple français lui-même qui a bien eu le temps de constater l’inefficacité des tentatives politiques du couple Merkosy …

Les intentions de vote pour Sarkozy ont reculé de 3 points en deux semaines, à 23 %, nettement derrière François Hollande, qui malgré un tassement (- 1,5) reste largement en tête à 30,5 %, selon un sondage LH2-Yahoo!* publié dimanche. Au second tour, François Hollande est crédité de 58 % des intentions de vote, en hausse de trois points par rapport au précédent sondage LH2-Yahoo! du 19 février contre 42 % à Nicolas Sarkozy (- 3).
*Sondage réalisé par téléphone les 2 et 3 mars auprès d’un échantillon représentatif de 971 personnes âgées de 18 ans et plus et inscrites sur les listes électorales (méthode des quotas).

 

Partager cet article

Repost 0