Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de la section PS Anzin

Un "écran de fumée pour protéger Woert"

5 Juillet 2010 , Rédigé par José Pressoir Publié dans #Information

DEMISSIONS DE BLANC ET JOYANDET

Un «écran de fumée» pour protéger Woerth

 

Epinglés par la presse, visés par les critiques à mots couverts d’un Nicolas Sarkozy annonçant un remaniement pour l’automne, les secrétaires d’Etat Alain Joyandet et Christian Blanc ont annoncé ce dimanche leur démission du gouvernement. Les réactions ont fusé de tous bords, avant même que Luc Chatel n'ait eu le temps d'annoncer que la demande venait de Nicolas Sarkozy et François Fillon.

 

 

 

«Pourquoi ces deux-là?

Pourquoi pas les autres ?" 

RÉACTIONS - Après les démissions de Joyandet et Blanc, la gauche se demande pourquoi d'autres ministres touchés par des polémiques, comme Rama Yade, Fadela Amara et surtout Eric Woerth, ne quittent pas le gouvernement.

«Pourquoi l'Elysée couvre-t-il à ce point Eric Woerth?»
 

Le porte-parole du parti socialiste, Benoît Hamon, a déclaré lundi matin dans Le Parisien que ces démissions sont le signe d' «une grave crise gouvernementale». «Aux yeux des Français, ce gouvernement n'est pas légitime pour se placer au-dessus des intérêts particuliers», estime-t-il.

«Pourquoi ces deux là? Pourquoi pas les autres, dont les noms sont cités dans des abus divers et nourrissent le feuilleton d'une décomposition générale?», s'est également interrogé le leader du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon. «Si le président pense que ce délestage suffira, il se trompe (…) La situation est en train d'échapper à son contrôle. Bientôt, pour que les uns ne partent pas sans les autres, le mot d'ordre deviendra ‘qu'ils s'en aillent tous'!»

Dans un communiqué, le secrétaire national du PS, Jean-Christophe Cambadélis  , a estimé que ces démissions «posent plus de problèmes qu'elles n'en résolvent». «Soit la démission des deux ministres est une tentative de l'Elysée de jeter du lest, c'est tardif et pose plus fortement la question d'Eric Woerth. Soit ces démissions sont ‘spontanées' et c'est l'image d'un délitement qui appelle à un changement de gouvernement.»

Discours similaire de la part du député vert Noël Mamère: «Ce sont des démissions sur commande.

Enfin, le président de la République et le premier ministre ont pris la mesure des dégâts qu'ont entraînés les attitudes de ces ministres». Mais «il en reste encore d'autres. Ces démissions tardives ne mettront pas un terme à cette atmosphère délétère, pour ne pas dire pourrie, qui règne dans le pays».

De son côté, Eddie Ait,secrétaire national du  Parti radical de gauche est allé un peu plus loin dans la critique en demandant des élections législatives anticipées.

 «Je demande que le président de la République procède à la dissolution de l'Assemblée nationale.

 Les Français doivent retourner aux urnes pour sanctionner ce gouvernement moribond. Un gouvernement qui est déjà condamné moralement par tous»

LIRE AUSSI :

» Joyandet et Blanc quittent le gouvernement

» VIDÉO - L'Elysée veut «tout faire pour sauver le soldat Woerth»

» Les principales démissions de ministres depuis 20 ans

 Par lefigaro.fr

 

 

Partager cet article

Repost 0